Suisse: l'enquête de Würenlingen est classée, l'accusé s'étant suicidé

Le drame de Würenlingen qui a fait cinq morts en mai 2015 a été classée, malgré les nombreuses questions sans réponse. L'accusé s'est suicidé.
27 juin 2016, 11:41
L'enquête sur le drame de Würenlingen restera inachevée.

L'enquête sur le drame de Würenlingen (AG) qui a fait cinq morts en mai 2015 est terminée. La procédure contre le tueur est classée, car il s'est suicidé, a indiqué lundi le Ministère public argovien. De nombreuses questions restent sans réponse.

Les faits remontent au 9 mai 2015. Un père de famille de 36 ans habitant le canton de Schwyz et d'origine turque a tué son beau-père, sa belle-mère, son beau-frère et un voisin de 14 coups de feu à Würenlingen. Il a ensuite retourné l'arme contre lui.

Le Ministère public a bouclé l'enquête la semaine passée. Le classement de la procédure n'est pas encore entré en force, a précisé le Ministère public argovien.

Le procureur chargé de l'enquête n'a pas pu déterminer comment le tueur s'est procuré l'arme non enregistrée qui a été utilisée pour le quadruple crime. Les motifs ne sont pas connus. Aucune menace n'a été proférée avant les crimes, précise le Ministère public.

Selon l'autopsie du corps, le tueur n'avait pas bu d'alcool ou consommé de drogue. Les médecins n'ont trouvé que des traces d'un médicament utilisé pour soigner des maladies psychotiques.

Le tueur avait été placé dans une clinique psychiatrique à la fin du mois de mars 2015 pour mise en danger de sa propre personne et d'autrui. Il en était ressorti sur décision des médecins neuf jours avant de passer à l'acte.

Le Ministère public a demandé un rapport médical sur la décision des médecins d'avoir laissé sortir l'homme de la clinique. Le rapport est attendu dans quelques mois. Sur la base de ce rapport, le procureur décidera s'il y a lieu d'ouvrir une procédure pour homicide par négligence.