Réservé aux abonnés

Suisse: la pauvreté a gagné du terrain

La pauvreté a gagné du terrain cette année à cause de la pandémie. Hugo Fasel, ancien directeur de Caritas, revient sur cette dégradation. Interview.
29 déc. 2020, 00:01 / Màj. le 29 déc. 2020 à 06:50
Hugo Fasel, Direktor von der Caritas Schweiz fordert an einer Medienkonferenz "Keine Klimapolitik auf Kosten der Aermsten" am Montag, 4. September 2017, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider) La Liberté

Loyer, factures d’assurance maladie, ordinateur, vêtements et nourriture. Depuis le début de la pandémie, l’aide de Caritas a été fortement sollicitée. Un nombre croissant de personnes se retrouve dans une situation précaire, voire en dessous du seuil de pauvreté. Des cas qui viennent s’ajouter aux 660 000 personnes touchées par la pauvreté (7,9% de la population), selon des chiffres de l’Office fédéral de la statistique de 2018. Parmi elles, 135 000 étaient actives (elles repr&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois