Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Suppression de la ligne Bâle-Delémont-Genève

La ligne de train Bâle-Delémont-Genève sera supprimée fin 2015. Jura et Bâle-Ville expriment leur mécontentement.

05 juin 2013, 17:56
delemont

Après le Jura, Bâle-Ville proteste à son tour contre la suppression de la liaison ferroviaire directe entre Bâle et Genève via Delémont dès fin 2015. Le législatif du canton rhénan a approuvé mercredi une résolution dénonçant un projet "incompréhensible" des CFF, qui contrecarre l'extension du RER bâlois dans le Jura.

Adoptée par 83 voix contre une, la résolution appelle au contraire la Confédération et les CFF a construire une deuxième voie sur la ligne du Laufonnais. Une suppression de la ligne directe actuelle aurait de "graves conséquences" pour le canton du Jura, dénonce le Grand Conseil de Bâle-Ville.

Fin avril, le Parlement jurassien avait lui aussi approuvé une résolution de ce type. Avant lui, les villes de Delémont et de Moutier (BE) ainsi que l'Assemblée interjurassienne (AIJ) avaient déjà signifié leur mécontentement et leur inquiétude aux CFF et à la Confédération.

La compagnie ferroviaire avait annoncé début avril la suppression de la ligne directe Bâle-Genève en raison des travaux prévus dans le nœud ferroviaire de Lausanne. Suite à la réaction jurassienne, elle s'est déclarée prête à analyser toutes les variantes pour améliorer la desserte des gares concernées.

La Conférence des directeurs cantonaux des transports publics du Nord-Ouest a pour sa part exigé que l'offre actuelle soit maintenue. Selon elle, les CFF et la Confédération doivent prendre à leur compte les surcoûts du trafic régional en contrepartie des inconvénients liés aux travaux en région lausannoise.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias