Réservé aux abonnés

Trois francophones? Pourquoi pas

La configuration s’est déjà réalisée deux fois par le passé.

07 déc. 2015, 23:33
/ Màj. le 08 déc. 2015 à 00:01
Photo officielle du Conseil federal 2006 et de la chancellerie  a Berne 



 POLITIQUE FEDERALE

Le Tessinois Norman Gobbi semblant largué, qui de Guy Parmelin ou de Thomas Aeschi l’emportera? A moins que les parlementaires n’optent demain pour un quatrième candidat surprise hors de ce ticket UDC, le prochain conseiller fédéral sera Vaudois ou Zougois. Et si c’est Guy Parmelin, alors l’agriculteur-viticulteur rejoindra le Fribourgeois Alain Berset (PS) et le Neuchâtelois Didier Burkhalter (PLR) au Conseil fédéral. Trois francophones contre quatre Alémaniques: une première?

«Non. Le scénario s’est déjà produit. Mais pas très souvent», reconnaît John Clerc, ancien secrétaire général adjoint ...