Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Un hôpital pour les deux Bâle

Bâle-Ville et Bâle-Campagne se prononcent sur la fusion de quatre hôpitaux publics. La campagne est extrêmement tendue.

04 févr. 2019, 00:01
DATA_ART_12649587

pas facile de réformer, fusionner ou rapprocher des hôpitaux en Suisse : ni les Neuchâtelois, qui ont déjà voté plusieurs fois sur la question, ni les Saint-Gallois, actuellement confrontés à un projet de fermeture de cinq établissements, ne diront le contraire. Pas étonnant que la votation de dimanche, dans les deux cantons de Bâle, qui vise la fusion des quatre hôpitaux publics, déchaîne les passions.

«Excepté la votation sur la fusion cantonale de septembre 2014, je n’ai plus vu une telle intensité depuis des décennies, explique Peter Knechtli, fondateur et rédacteur en chef de Onlinereports.ch, qui couvre l’actualité bâloise. Un nombre inhabituel de comités ont mobilisé les médias avec des conférences de presse, parfois deux par jour.»

Permettre des synergies

Préparé pendant plus de quatre ans, le projet prévoit la fusion de l’Hôpital universitaire de Bâle-Ville (USB) et de la structure déjà fusionnée de Bâle-Campagne, KSBL, avec les hôpitaux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias