Un Suisse pincé pour trafic de voitures de collection

Un Suisse s'est fait pincer par les douaniers de Bietingen, en Allemagne, alors qu'il tentait de faire passer des voitures de collection sur le sol helvétique. Il a dû payer 50'000 euros de taxes d'importation ainsi qu'une caution de plusieurs milliers de francs pour l'amende.
05 mars 2017, 16:00
Ein Zoll-Schild an der Grenze zwischen der Schweiz und Frankreich in Allschwil, am Samstag, 13. September 2014. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Les douanes allemandes ont pincé un Suisse pour trafic de voitures de collection. L'homme avait omis de remplir des déclarations de douane. Il a dû payer 50'000 euros de taxes d'importation ainsi qu'une caution de plusieurs milliers de francs pour l'amende.

L'homme n'a pas pu invoquer l'ignorance, indique dimanche l'office des douanes de Stuttgart. La veille déjà, il avait échoué à passer la frontière en raison des déclaration de douane manquantes pour sa marchandise. Les douaniers à Bietingen (D) l'avaient clairement informé sur les papiers à présenter.

L'incident remonte à vendredi. Le Suisse de 53 ans voulait introduire en Allemagne quatre voitures de collection pour les proposer à une foire. Mais ces engins doivent impérativement disposer de déclaration de douane, selon les dispositions allemandes.