Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une commission du Conseil des Etats rejette l'initiative sur les salaires équitables

Le salaire des patrons ne sera pas plafonner à douze fois celui de l'employé le moins bien payé comme le réclame l'initiative de la gauche. Une commission du Conseil des Etats l'a rejetté.

15 janv. 2013, 18:11
Un homme verse en liquide l'équivalent de son salaire mensuel pour le comparer au salaire mensuel de Daniel Vasella, CEO de Novartis.

Pas question de limiter le salaire du patron à douze fois celui de l'employé le moins bien payé. Par 7 voix contre 4, la commission de l'économie du Conseil des Etats recommande au plénum de rejeter l'initiative de la Jeunesse socialiste "1:12 - Pour des salaires équitables".

Le texte a déjà été refusé par le Conseil fédéral et le National. La majorité de la commission estime elle aussi qu'il ne permettrait pas d'atteindre l'objectif visé mais occasionnerait une charge administrative considérable. Elle fustige l'atteinte au principe de la liberté économique, craignant que son acceptation pousse des entreprises à délocaliser.
 
Une minorité soutient quant à elle l'initiative. Malgré les mesures appliquées par la Suisse pour lutter contre les inégalités salariales, l'écart entre les rémunérations a crû au cours des dernières années, selon elle.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias