Une commune française touche le pactole avec ses terrains suisses

La commune française d'Ambilly, voisine de Genève, va toucher l'équivalent de 20 ans de budget municipal en vendant des terrains qu'elle possède en Suisse, par un hasard de l'histoire.
05 août 2015, 15:44
La Suisse n'a pas assoupli sa politique envers les migrants.

L'opération doit rapporter 110 millions d'euros au total à la commune, relève le site de 20 Minutes.fr, confirmant une nouvelle du quotidien français Libération.

«Située dans la banlieue d'Annemasse, la commune de 6'000 habitants avait vu une partie de son territoire passer du côté suisse de la frontière après la défaite de Napoléon à Waterloo en 1815. Les terres communales ont alors continué à être exploitées par les Ambilliens qui traversaient chaque jour la frontière», observe 20 Minutes.fr.