«Une entame intéressante, mais à double tranchant»

Jean-Michel Aeby évoque la reprise du championnat, dimanche à Lugano (14h30).
05 août 2015, 15:40
«Tous les clubs essaient de bien se préparer. Après. la compétition c'est autre chose car la pression est différente» explique Jean-Michel Aeby, entraîneur du Stade Nyonnais qui reprend la compétition ce dimanche à Lugano en championnat de Challenge League.

Après plus de deux mois de trêve hivernale marquée par une préparation physique effectuée - sur la fin - dans un froid sibérien, le Stade Nyonnais (11 e ) goûtera à nouveau aux joies du championnat de Challenge League, ce dimanche à Lugano (5 e ). Une fin de premier tour idéale et sept points récoltés lors des trois dernières journées (dont un match nul, 2-2, chez le leader Saint-Gall) laissent augurer des performances printanières réjouissantes. Il faudra néanmoins bien démarrer, même si le calendrier et les coups durs n'ont pas épargné le coach Jean-Michel Aeby. Entretien.

Après deux mois et demi de préparation, votre équipe est-elle prête pour le début du second tour?

Tous les clubs essaient de bien se préparer. Après, la compétition c'est autre chose car la pression est différente. De plus, le premier match est toujours une inconnue. Nous n'avons pas été une seule fois sur gazon car les conditions météo n'ont pas été idéales. Mais le travail a bien été fait, nous avons tenté de respecter au mieux le programme de préparation initial.

Ce déplacement se fera sans Ndzomo et Cavaglia (suspendus), ni Besseyre et Chentouf (blessés). Des coups durs?

Durant les matches de préparation, j'ai pu utiliser tout le monde mais là, ce sera différent, c'est clair. Du côté des nouvelles recrues, seul Ramizi semble être qualifié pour le moment. On verra d'ici ce week-end. Malgré les absences, nous avons des solutions. Il faudra cependant trouver le bon équilibre.

Offensivement, Chentouf et Besseyre semblent être pourtant les seuls réels attaquants de pointe...

Oui, mais Ramizi a prouvé qu'il pouvait jouer à ce poste durant les rencontres amicales. De plus, Carrupt a déjà joué en pointe lors du premier tour. La priorité ne sera de toute façon pas dans le secteur offensif. Il y aura surtout un gros travail défensif à faire, de la part de tous les joueurs.

Il n'empêche que Cavaglia et Ndzomo, également absents, sont des joueurs clés défensivement...

A Saint-Gall, Cavaglia - tout comme Besseyre - n'était pas là, et nous avons fait match nul. Domo l'avait très bien remplacé ce jour-là. Je le répète, nous avons des solutions. Mais le tout sera d'être forts mentalement pour tenir. Il faudra également beaucoup de courage face à une équipe athlétique, qui pousse et cherche les duels.

Le calendrier ne vous a pas gâtés, en vous "offrant" Lugano (5 e ), Bellinzone (2 e ), Saint-Gall (1 er ) et Aarau (3 e ) pour débuter...

Effectivement, ce calendrier m'interpelle. Nous affronterons quatre équipes qui visent la promotion. Ce n'est pas là que nous devons nous mettre le plus de pression. Essayons de faire des points qui pourraient être importants à l'heure du décompte final. C'est une entame de second tour intéressante, mais elle est à double tranchant.

 

LA COMPOSITION PROBABLE

 

Karim Chentouf a rejoint, samedi dernier face à Yverdon, Frédéric Besseyre, David Marques et Christopher Gargantini au rang des blessés. Bertrand Ndzomo et Yanis Cavaglia sont suspendus. La composition nyonnaise pourrait être la suivante: Kostadinovic; Gétaz, De Pierro, Domo, Ngindu; Andreu, Diallo; Stadelmann, Bühler, Bolay; Carrupt.

Les "jaune et noir" s'entraîneront une dernière fois samedi à 11h, avant de prendre la direction du Tessin en début d'après-midi. Ils passeront la nuit à San Antonino puis s'en iront défier Lugano au stade du Cornaredo, dimanche à 14h30.