Réservé aux abonnés

Une rançon pour libérer un ordinateur

Des virus informatiques concoctés par des réseaux criminels organisés bloquent à distance les ordinateurs, puis leurs propriétaires sont sommés de payer une "amende".
07 août 2015, 10:56
data_art_6763461.jpg

Redoutable, furtive et faisant des ravages sans laisser la moindre trace, cette dernière escroquerie du crime organisé reléguerait presque les hold-up et autres braquages au rayon sépia du banditisme.

Dernier avatar de l'arnaque sur la planète web, elle prend la forme de virus assez sophistiqués, concoctés par de mystérieux gangs retranchés dans les pays de l'Est pour prendre le contrôle des ordinateurs de centaines de particuliers et amasser des butins colossaux. Grâce à un mode opératoire ingénieux, baptisé "rançongiciel", néologisme façon 2.0 qui est en fait la traduction du "ransomware" a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois