Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Vidéo montrant une ado: jeunes zurichois et argoviens condamnés

Plusieurs adolescents qui avaient téléchargé sur leur téléphone portable une vidéo à caractère sexuel montrant une adolescente de moins de 16 ans ont été condamnés par la justice des mineurs zurichoise et argovienne.

05 avr. 2013, 16:09
A man uses his iphone at the Enge train station in Zurich, Switzerland, pictured on July 3, 2012. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Ein Mann bedient sein iphone vor der Bahnhof Enge in Zuerich, aufgenommen am 3. Juli 2012. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

La justice des mineurs a condamné plusieurs adolescents qui détenaient de la pornographie enfantine dans les cantons de Zurich et d'Argovie. Ils avaient téléchargé sur leur téléphone portable une vidéo à caractère sexuel montrant une adolescente de moins de 16 ans.

Dans le canton de Zurich, une procédure a été ouverte contre neuf adolescents. La plupart des cas ont été jugés, indique vendredi à l'ats Beat Fritsche, juge des mineurs. Il confirme une information révélée par "20 Minuten".

Procédure contre l'adolescente

Une procédure est par ailleurs en cours contre l'adolescente qui s'était filmée elle-même. La vidéo avait été publiée sur internet. L'affaire avait fait grand bruit en Suisse alémanique l'automne dernier.

Les jeunes condamnés avaient sauvegardé la vidéo sur leur smartphone. Les images leur étaient parvenues par l'application de messagerie "WhatsApp". "Le code pénal interdit de sauvegarder une telle vidéo sur son téléphone portable", souligne Beat Fritsche. "C'est la détention qui est déterminante."

Peines pas communiquées

En Argovie, deux adolescents ont également été condamnés pour la même affaire et les mêmes raisons, indique Elisabeth Strebel, porte-parole du Ministère public argovien. Elle confirme elle aussi les révélations du journal gratuit alémanique et de la chaîne régionale Tele M1.

Les peines écopées par les condamnés dans les deux cantons n'ont pas été communiquées. La sanction maximale prévue par la justice des mineurs pour détention de pornographie enfantine est de un an.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias