Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Votations fédérales: une forte participation de quelque 59%

A la faveur de cinq objets et de thèmes divers, les Suisses se sont mobilisés dimanche pour les premières votations fédérales depuis le début de la pandémie de coronavirus. La participation s’est élevée à quelque 59%, un résultat au-dessus de la moyenne.

27 sept. 2020, 19:42
Les mauvais élèves se situent à Genève, Neuchâtel ou Glaris.

Les Suisses se sont mobilisés dimanche pour les premières votations fédérales depuis le début de la pandémie de coronavirus. A la faveur de cinq objets et de thèmes aussi divers que la chasse, le congé paternité, les déductions fiscales pour enfants, la libre circulation des personnes ou l’armée de l’air, la participation s’est élevée à quelque 59%, un résultat au-dessus de la moyenne.

Schaffhouse, où le vote est obligatoire, arrive comme d’habitude en tête. Près de 70% d’électeurs s’y sont rendus aux urnes. Près de deux tiers des citoyens d’Obwald et Nidwald ont participé au scrutin. En Valais, l’appel du loup a réuni 63% de participation. Avec néanmoins un électeur sur deux qui a fait le déplacement, les mauvais élèves se situent à Genève, Neuchâtel ou Glaris.

A lire aussi : Votations fédérales: gauche et droit devront s'entendre sur un nouveau projet pour les familles

Les dernières votations fédérales remontent à février, les Suisses s’étaient alors prononcés sur l’extension de la norme pénale antiraciste et l’initiative populaire en faveur de loyers abordables. La participation s’était inscrite à environ 41%.

On est cependant loin des 63% de février 2016. Les Suisses s’étaient alors prononcés sur le renvoi des criminels étrangers et d’autres sujets importants comme le tunnel routier du Gothard ou la pénalisation fiscale des couples mariés. Il s’agissait du meilleur score depuis 1992 et les 78,7% du scrutin sur l’EEE. Le vote sur la redevance TV en mars 2018 avait quant à lui mobilisé 54% d’électeurs.

L’an dernier, en mai, environ 43% des votants s’étaient exprimés sur la fiscalité des entreprises, l’AVS et les armes. La participation s’était limitée à 37% en février de la même année pour l’initiative concernant le mitage du territoire.

Selon l’Office fédéral de la statistique, la participation a atteint en moyenne 45,6% pour la période 2011 à 2019.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias