Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Zéro pointé en matière d'homophobie

Le Canada épingle la Suisse sur la question de la protection des minorités sexuelles. Devant ses collègues du Conseil national, le Valaisan Mathias Reynard tire le signal d'alarme.

15 mars 2013, 00:01
data_art_6889558.jpg

La Suisse coiffe le bonnet d'âne en matière de lutte contre l'homophobie. En une semaine, le sujet est revenu deux fois sur le tapis. Devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, hier à Genève, le Canada a soulevé le problème de l'incitation à la haine en vertu de l'orientation sexuelle. Le système juridique suisse serait trop laxiste à cet égard.

C'est aussi l'avis du conseiller national Mathias Reynard qui, le 7 mars, déposait une initiative parlementaire allant dans le même sens.

Un "vide juridique"

Le socialiste valaisan déplore un "vide juridique" au détriment des minorités sexuelles. Il constate que le code pénal suisse ne réprime pas les propos haineux proférés à l'encontre de la communauté homosexuelle dans son ensemble, mais uniquement la discrimination du fait de la race, de l'ethnie et de la religion (article 261 bis). "Alors que l'on constate une montée de l'homophobie, plusieurs pays européens...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias