Zurich installe des parcmètres pour prostituées

Zurich a instauré ce week-end les parcmètres pour prostituées. Ces dernières devront y insérer cinq francs pour exercer leurs activités dans une zone déterminée.
30 déc. 2012, 18:10
Les prostituées zurichoises devront désormais s'acquitter d'un montant de cinq francs dans des parcmètres réservés à cet effet pour pouvoir exercer leur activité dans un lieu donné.

Zurich a mis en service des horodateurs particuliers ce week-end: ils sont destinés aux prostituées de rue. Elles devront y verser cinq francs pour exercer leurs activités durant toute la nuit sur zone déterminée.

Au préalable, les travailleurs du sexe concernés doivent s'annoncer à la police et s'inscrire au département des affaires sociales de la ville. Ils doivent en outre s'acquitter d'un émolument de 40 francs.

Inspirée d'une expérience menée avec succès à Bonn (D), la mise en place de ces parcmètres spécifiques à Zurich résulte de la révision de la loi cantonale sur la prostitution, appliquée début 2013. Cette loi régule en particulier la procédure d'autorisation pour la prostitution de rue et de salon.

Elle prévoit aussi que les prostituées pourront louer leurs charmes dans des box en périphérie de Zurich dès août prochain, une première en Suisse. Les Zurichois avaient approuvé la création de ces box en votation en mars dernier. La prostitution de rue sera alors interdite dans plusieurs zones, notamment sur le Sihlquai.