Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Zurich: la Ville veut une carte d’habitant pour les sans-papiers

La Ville de Zurich veut créer un sésame qui accélérerait l’accès des sans-papiers aux bibliothèques, offres culturelles ou sportives, rabais pour les transports publics…

13 nov. 2020, 00:01 / Màj. le 13 nov. 2020 à 07:17
JAHRESRUECKBLICK 2005 - INLAND - SCHWEIZ ZUERICH AUSSCHAFFUNG FAMILIE QUISPE: Die Zuercher Sans-Papiers-Familie Quispe aus Bolivien verabschiedet sich am Mittwoch, 11. Mai 2005 auf dem Flughafen Kloten in Zuerich von ihren Schweizer Freunden. Trotz Unterstuetzung aus der Bevoelkerung und juristischem Kampf hat die Familie, die seit fast 15 Jahren in der Schweiz lebt, die Schweiz verlassen muessen. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella) ArcInfo

Un morceau de plastique qui restera indifférent pour les personnes à passeport suisse, mais qui changerait beaucoup de choses pour les sans-papiers: c’est ce que pourrait être la première City Card de Suisse, si la ville de Zurich va au bout de ses démarches. Une telle carte permettrait aux personnes sans titre de séjour d’accéder à davantage de services.

L’idée de ces cartes est née sur le continent nord-américain, où certaines villes, comme Toronto ou New York (City ID Card, IDNYC) y ont vu le moyen de donner accès à leurs services municipaux sans que la population illégale, mais intégrée, n’ait peur d’être expulsée. Ces métropoles font aussi partie d’un réseau de «villes sanctuaires».

En été 2018, lors d’une première prise de position, la Ville de Zurich s’était montrée plutôt réservée: une telle carte, expliquait-elle, ne pourrait rien «contre» le droit cantonal et le droit fédéral. Elle avait néanmoins...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias