Réservé aux abonnés

Zurich: l’UDC veut la mention de la nationalité dans les communiqués de police

L’UDC veut obliger les polices à mentionner la nationalité et le statut migratoire dans les communiqués. Les Zurichois votent le 7 mars.

29 janv. 2021, 00:01 / Màj. le 29 janv. 2021 à 06:52
Des policiers de la Police municipale de la ville de Lausanne, amenent au poste de police un individu apres un controle, lors d'une operation de lutte contre le deal de rue ce vendredi 1 juin 2018 sur la passerelle du Flon a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) Le Nouvelliste

«Deux hommes, de 25 et 36 ans, ont été arrêtés...» au lieu de – par exemple – «un Kosovar de 25 ans et un Suisse de 36 ans...»: depuis fin 2017, la police municipale zurichoise ne mentionne plus de nationalité dans ses communiqués de presse. Pour l’UDC, cette «désinformation» est une manœuvre de la gauche destinée à «cacher la criminalité étrangère.» Elle veut corriger la pratique de la première ville du pays, demandant même la ...