Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Assurance incendie: l'ECA se sépare de son directeur général

L'ECA a remercié son directeur général Jérôme Frachebourg. L'Etablissement cantonal d'assurance contre l'incendie ne remet pas en cause les compétences de l'intéressé mais parle de visions différentes stratégiques et de gouvernance.

07 sept. 2016, 14:50
Jérôme Frachebourg, deuxième à droite, quitte son poste de directeur général de l'ECA.

L'Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud (ECA) se sépare de son directeur général Jérôme Frachebourg. Des divergences de vues avec le conseil d'administration motivent ce départ.

"C'est une séparation à l'amiable, due à des visions différentes sur la stratégie et la gouvernance de l'entreprise", a expliqué mercredi à l'ats Bruno de Siebenthal, président du conseil d'administration. "Les compétences de l'intéressé ne sont absolument pas en cause. Nous le remercions du travail accompli depuis dix ans".

Directeur général depuis avril 2007, Jérôme Frachebourg n'exerce plus ses fonctions depuis mercredi. Mais il contribuera à la transition et reste à disposition de l'ECA comme consultant interne jusqu'à la fin de son contrat, le 31 octobre 2017.

Un chef de division assure désormais l'intérim à la tête de l'ECA. Le conseil d'administration va mandater une société spécialisée pour trouver un nouveau directeur général. Le poste sera ouvert à des candidatures internes et externes, a précisé M. de Siebenthal.

L'avenir de l'entreprise sise à Pully se dessine du côté de la Blécherette, sur les hauts de Lausanne. Les bureaux y seront regroupés dans un nouveau siège à l'horizon 2020. Le départ de M. Frachebourg n'est pas lié à ce déménagement, a assuré le président du conseil.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias