Réservé aux abonnés

Au secours des proches aidants

Quand on aide au quotidien un parent âgé, un enfant handicapé ou un proche malade, il faut aussi accepter de se faire aider.

17 mai 2016, 23:51
/ Màj. le 18 mai 2016 à 00:01
Photo of elderly woman with the caregiver Elderly care

BENOÎT PERRIER

benoit.perrier@planetesante.ch

Ils sont nombreux et souvent dans l’ombre. Trop fréquemment, ils vont au bout de leurs forces avant d’oser demander l’aide à laquelle ils ont droit. Ce sont les proches aidants, ceux qui, selon une définition acceptée, «consacrent régulièrement de leur temps pour aider au quotidien un proche atteint dans sa santé ou son autonomie». Celui ou celle qui est aidé peut être une personne handicapée ou souffrir d’une maladie chronique. Mais, le plus souvent, il s’agit d’une personne âgée. Ce cas sera toujours plus fréquent: le nombre des plus de 75 ans dev...