Centre de sports de neige: Crans-Montana reste la seule station romande en lice

La commune des Diablerets (VD) n'accueillera pas le futur Centre national de sports de neige. L'Office fédéral des sports a exclu la candidature, jugée incomplète. Sur les neuf sites encore en lice, Crans-Montana (VS) est le seul romand.

28 oct. 2013, 15:04
Dans la course au Centre national des sports de neige, Crans-Montana reste la seule station romande en lice.

Après un premier examen approfondi des dix candidatures reçues pour un Centre national de sports de neige, la direction du projet a décidé d'écarter les Diablerets. "Ce dossier de candidature était en effet incomplet, ce qui ne permettait pas d'en effectuer une évaluation", a annoncé lundi l'Office fédéral des sports.

Pour être qualifié au deuxième tour, il fallait offrir des garanties d'enneigement élevées ainsi que de bonnes dessertes intérieures, une facilité d'accès et une offre adéquate en infrastructures ainsi que locaux.

Au cours des prochaines semaines, une délégation se rendra dans les neuf sites restants afin de mieux pouvoir les évaluer. Il s'agit de Grindelwald (BE), Davos, Lenzerheide et S-chanf (GR), Engelberg (OW), Wildhaus-Alt St. Johann (SG), Andermatt (UR) ainsi que Crans-Montana et Fiesch (VS).

Le futur centre d'entraînement et de formation devra accueillir des camps scolaires, se prêter aux formations et répondre aux exigences du sport d'élite. En hiver, les sports de neige tels que le ski, le ski de fond, le biathlon, la randonnée à ski et le snowboard y seront pratiqués. En été, ce sont les sports d'extérieur, l'escalade et les sports de salle qui prendront le relais.

Le choix du site finalement retenu sera connu probablement cet hiver. Le chef de département Ueli Maurer devrait recevoir un bilan de l'examen des candidatures, assorti d'une recommandation vers la fin de l'année.