Réservé aux abonnés

Choqué par la vente de cures

La mise en vente d'une vingtaine d'entre elles choque la section vaudoise de Patrimoine Suisse.
25 août 2015, 16:13
data_art_9321762.jpg

JEROME CACHIN - LA LIBERTE

info@lacote.ch

Une décision "choquante" , dont la section vaudoise de Patrimoine Suisse "s'offusque" . L'organisation de défense du patrimoine fustige en des termes assez durs la prochaine mise en vente de 20 cures. Dans son communiqué d'hier, elle accuse directement le conseiller d'Etat Pascal Broulis: "Il oublie sa mission de protecteur du patrimoine et se limite à tenir des propos purement financiers" , écrivent-ils.

Ce cri d'alarme intervient près de deux semaines après l'annonce de Pascal Broulis. Le 10 juillet, le chef du département des finance...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois