Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Crèche Mosaïque à Lausanne: le Ministère public a ouvert une instruction

Une instruction a été ouverte dans l'affaire de la crèche Mosaïque de l'Etat de Vaud. Des agissements inadmissibles avaient conduit au licenciement d'un éducateur.

13 févr. 2015, 15:46
Sept plaintes avaient été déposées fin avril par des parents.

Le Ministère public vaudois a ouvert une instruction dans l'affaire de la crèche Mosaïque de l'Etat de Vaud. Lors de son enquête administrative, l'ancien juge François Meylan avait notamment dénoncé des agissements inadmissibles qui avaient conduit au licenciement d'un éducateur ainsi qu'un fait susceptible de relever du pénal.

Les éléments examinés paraissent justifier l'ouverture d'une instruction et la poursuite des investigations. Cela ne préjuge en rien des résultats de l'enquête, a indiqué vendredi le Ministère public vaudois, interrogé par l'ats.

Pour mémoire, à la mi-janvier, le canton de Vaud a publié le rapport de synthèse de l'ancien juge François Meylan à propos des dysfonctionnements à la garderie Mosaïque à Lausanne. Il a annoncé alors le licenciement d'un éducateur qui avait donné des gifles et des coups de pied à des enfants.

A l'époque, le Ministère public soulignait qu'il était en train de vérifier les accusations qui lui avaient été transmises. Une enquête n'était à ce moment pas formellement ouverte. Les premières plaintes ont été déposées fin avril 2014 par des parents d'enfants placés à la crèche.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias