Crise: le fournisseur Volg ne livre plus les magasins Pam et Proxi de Suisse romande

La crise est profonde autour des magasins Pam et Proxi. Le distributeur alémanique Volg, l'un des principaux fournisseurs de la chaîne, ne livre plus 75 des 110 enseignes de Distribution suisse, soit la totalité des succursales romandes.
25 août 2015, 16:11
Certains rayons ont triste mine...

Le groupe de commerce de détail zurichois Volg confirme ne plus livrer en l'état une majorité des magasins Pam et Proxi en Suisse romande. La mesure, qui touche 75 des quelque 110 enseignes, n'est pas commentée par le propriétaire Distribution Suisse.

L'information donnée par le quotidien alémanique Blick a été confirmée par Volg, qui a précisé mardi que 75 enseignes n'étaient momentanément plus livrées. "Volg reprendra sa collaboration lorsque Distribution Suisse s'acquittera de ses obligations contractuelles", a dit une porte-parole.

Contacté également, Distribution Suisse, dont le siège se trouve à Bussigny (VD), n'a pas souhaité s'exprimer.

En tant que fournisseur de la bonne centaine de magasins, Volg affirme avoir toujours tenu ses engagements. Au-delà, et en l'état du dossier, la chaîne zurichoise, qui fait partie du groupe coopératif agricole bernois Fenaco, ne veut pas davantage s'exprimer au sujet du blocage.

Tous les magasins Pam et Proxi qui fonctionnent selon le modèle de la franchise continuent par ailleurs d'être livrés, ajoute-t-on chez Volg. Pour mémoire, le détaillant alémanique livre depuis septembre dernier 110 points de vente Pam et Proxi en Suisse romande, dont une partie dans le Haut-Valais.

L'opération s'inscrit dans la volonté de Volg, confiné outre-Sarine pratiquement jusque-là, de s'étendre à large échelle en direction de la Suisse romande. L'essentiel des magasins livrés se trouve dans les cantons de Vaud, Genève et Valais.