Dégâts au vignoble: Vaud débloque 70'000 francs pour une contre-expertise

Dans l'affaire du fongicide Bayer nocif au vignoble, le canton de Vaud veut une contre-expertise et débloque 70'000 francs en ce sens.
25 août 2015, 16:13
117063800

Le canton de Vaud veut disposer de tous les atouts pour éventuellement réclamer des réparations dans l'affaire du fongicide nocif au vignoble. Il débloque 70'000 francs destinés à mener une contre-expertise face à celle de l'entreprise Bayer.

Le Service cantonal de l'agriculture (SAGR) encourage les viticulteurs à mener leur propre expertise et de recourir aux spécialistes de la coopérative suisse de la grêle, indique mercredi le canton. L'Etat prendra à sa charge le coût de l'opération, estimé à 70'000 francs pour l'ensemble du vignoble.

Pour la deuxième année consécutive, des dégâts sont constatés dans les vignes. Ils pourraient être dus à un fongicide à large spectre contenant du fluopyram. Le lien n'est toutefois pas encore établi et des travaux de la Confédération et des cantons sont en cours pour le démontrer.

Pour le vignoble vaudois, les dégâts pourraient s'élever à 10% de la récolte. Sans tenir compte des pertes commerciales, le manque à gagner s'élèverait à 40 millions de francs, précise le communiqué.