Deux retraités arnaquent l'aide sociale de 600 000 francs

Un couple de la Riviera vaudoise ainsi que leur fils ont indûment touché près de 600 000 francs auprès de l'aide sociale. Le pot aux roses a été découvert suite à une "dénonciation anonyme".

08 déc. 2015, 12:19

Depuis 2004, un couple de la Riviera vaudoise et leur fils ont perçu illégalement des prestations sociales pour un montant de près de 600'000 francs. Ils ont touché cette somme sous la forme de revenu d'insertion, de prestations complémentaires AVS et de subsides d'assurance-maladie.

Le pot aux roses a été découvert par une "dénonciation anonyme", a indiqué le procureur Sébastien Fetter, revenant sur une information publiée mardi par 24 heures. "L'administration, avec les moyens, dont elle dispose, n'aurait pas été en mesure de découvrir l'arnaque en place depuis 11 ans", selon le magistrat.

L'enquête pénale en cours devra justement déterminer avec précision la façon de procéder du couple. Il leur est reproché d'avoir dissimulé d'importants avoirs et ressources financières. Le père de famille menait visiblement sans l'avoir dit plusieurs activités commerciales entre la Suisse et la Tunisie, principalement dans les secteurs automobile et financier.

Selon le procureur, la collaboration des accusés a permis de séquestrer près de 450'000 francs. Les sommes en jeu en font l'une des plus importantes arnaques aux assurances sociales découvertes dans le canton de Vaud, a relevé Sébatien Fetter.

Les prévenus d'escroquerie par métier risquent jusqu'à 10 ans de prison en raison des montants en jeu et de la durée des méfaits. La femme se défend en affirmant avoir été au courant des affaires de son mari que de façon très partielle.

Le couple a été arrêté en juillet dernier et incarcéré pour éviter tout risque de collusion, de transfert de biens en Tunisie ou de destruction d'éléments de preuve. L'enquête n'est pas terminée, mais le couple a été récemment libéré en attendant l'issue pénale de cette affaire.