En déficit, le Conservatoire de Lausanne doit tailler dans les salaires

Pour assurer sa pérennité, face à un manque de 300’000 francs, le Conservatoire de Lausanne a décidé d’économiser en diminuant les salaires de certains enseignants.
12 févr. 2021, 08:41
Le Conservatoire de Lausanne compte près de 1200 élèves et quelque 80 professeurs.

Confronté à un déficit annuel de 300’000 francs, le Conservatoire de Lausanne doit prendre des mesures pour assurer sa survie. Il a notamment décidé de diminuer le salaire de certains de ses enseignants.

Le Conservatoire va abandonner «le taux horaire privilégié» dont bénéficient les plus anciens collaborateurs, qui seront désormais placés sur le même taux que leurs collègues, indique-t-il jeudi dans un communiqué. Aucun licenciement n’est en revanche prévu.

L’institution explique qu’elle a jusqu’ici maintenu une échelle de salaires supérieure aux recommandations accompagnant la Loi sur les écoles de musique (LEM), entrée en vigueur en 2012. Ce choix de conserver des conditions salariales antérieures à la mise en œuvre de la LEM représente «une part importante» du déficit annuel de 300’000 francs, remarque le Conservatoire.

Des consultations seront menées avec les représentants du corps professoral. Le gel temporaire des annuités et d’éventuelles retraites anticipées seront aussi abordés. Les premières mesures seront effectives dès le 1er septembre 2021.

Des économies seront aussi réalisées dans d’autres domaines, en adaptant par exemple des écolages ou des mesures pédagogiques. «Une révision complète de la structure financière a été travaillée afin de ne pas faire porter les mesures sur le seul corps enseignant», poursuit le communiqué.

Le Conservatoire de Lausanne compte près de 1200 élèves et quelque 80 professeurs. Son budget annuel 2021 se monte à 8,1 millions de francs.