Réservé aux abonnés

Archéologie: un écrin pour le trésor de Saint-Antoine

27 févr. 2017, 23:55
/ Màj. le 28 févr. 2017 à 00:01

Les vestiges archéologiques qui ont été découverts lors de travaux sur le bastion Saint-Antoine, aux abords de la vieille ville de Genève, pourraient bientôt être mis en valeur. Les autorités ont présenté hier le projet de réaménagement du lieu retenu à l’issue d’un concours international. Nonante et un candidats ont répondu, a précisé le conseiller administratif de la Ville de Genève Rémy Pagani.

Le vainqueur est une équipe composée d’architectes romands et espagnols. Le projet prévoit la construction de trois pavillons sur l’esplanade du bastion. Le public pénétrera dans le sous-sol par un de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois