Réservé aux abonnés

Députés inquiets pour les requérants

03 mars 2017, 01:02

Le Grand Conseil attend de Berne une application digne et humaine de la politique d’asile. Il demande à la Confédération de ne pas renvoyer des requérants d’asile lorsque la situation familiale l’exige, afin de ne pas désunir «inutilement» les membres d’une famille.

La résolution adoptée hier invite aussi le Conseil fédéral à respecter le droit international en la matière. Plusieurs renvois, effectués en vertu des accords Dublin, ont ému voire scandalisé les Genevois, comme celui d’un père de famille en Italie, alors que son épouse enceinte et ses deux filles ont pu rester dans le canton.

Logés ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois