Réservé aux abonnés

Des vélos «pucés» contre le vol

Après Yverdon, les puces dormantes arrivent dans la capitale.
20 janv. 2016, 23:27
/ Màj. le 21 janv. 2016 à 00:01

Pour lutter plus efficacement contre les vols de vélos, la Ville de Lausanne proposera aux propriétaires de deux-roues la possibilité de munir leur véhicule d’une puce de détection pouvant être localisée en cas de vol. Le système sera mis en œuvre dans le courant de l’été 2016.

S’inspirant d’un système testé à Yverdon-les-Bains, la police de Lausanne va se doter dès l’été du matériel nécessaire à la détection de puces dormantes. D’un prix qui devrait osciller entre 60 et 80 francs, elles seront fixées de manière discrète aux cycles ou aux deux-roues motorisés afin de mieux les protége...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois