Réservé aux abonnés

Dialoguer pour gouverner

Fraîchement élue au Conseil d’Etat, la socialiste Cesla Amarelle livre ses perspectives pour la prochaine législature.
22 mai 2017, 23:23
/ Màj. le 23 mai 2017 à 00:01
La nouvelle Conseillere d'Etat vaudoise, Cesla Amarelle, PS, fete son election avec les militants lors du deuxieme tour de l'election au Conseil d'Etat du canton de Vaud ce dimanche 21 mai 2017 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SUISSE ELECTION CONSEIL D'ETAT VAUD

sophie dupont - le courrier

info@lacote.ch

La socialiste Cesla Amarelle a été élue au gouvernement vaudois avec 7000 voix d’écart sur son adversaire principal, Jacques Nicolet. En pleine transition, entre la démission de son poste de professeure à l’Université de Neuchâtel et la préparation à sa nouvelle fonction, elle nous a accordé une interview.

Vous amenez du sang neuf au Conseil d’Etat. Quelle touche personnelle allez-vous y insuffler?

Ce qui m’a réjouie durant la campagne, c’est d’aller à la rencontre du terrain et des aspirations de la population. Le dialogue et l’écoute sont ma marque de f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois