Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

En revoyant sa régulation, l’armée alarme Vaud

11 déc. 2016, 23:34
/ Màj. le 12 déc. 2016 à 00:01

L’armée suisse a présenté vendredi à Payerne une nouvelle étude qui remplace «la zone spéciale» de 20 km contre les hélices autour de la base. «Les éoliennes, c’est un dossier délicat, et le Département de la défense (DDPS) a souvent dû donner des préavis négatifs, notamment dans le canton de Vaud», a indiqué Bruno Locher, chef territoire et environnement au DDPS. A cause des tensions sur ce sujet, l’armée prône maintenant «la transparence».

La recherche aboutit à des zones rouges et jaunes, les premières ayant un impact fortement négatif sur la cohabitation entre radars, avions de chasse et éoliennes, les secondes nettement moins. En rouge, il est question de zones qui rendent «impossible tout projet éolien».

Message principal: l’étude n’a pas force de loi, «la porte reste ouverte, elle n’est pas fermée» et les discussions vont commencer entre les différentes parties, selon Bruno Locher. La nouvelle étude donne...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias