Affaire Maudet: le PLR Genève dira s'il soutient ou non Pierre Maudet ce mardi

Pierre Maudet fera face à ses pairs ce mardi soir. Le PLR Genève, son parti, se réunit en assemblée, afin de donner ou non son soutien au conseiller d'Etat. Même si sa base le désavoue, le ministre ne sera pas obligé de quitter ses fonctions.

15 janv. 2019, 09:25
Pierre Maudet cherchera à convaincre sa base.

Pierre Maudet va s'expliquer devant les membres du PLR Genève, mardi soir, à Genève, sur son voyage à Abu Dhabi. Le conseiller d'Etat devra les convaincre qu'il est capable d'exercer ses fonctions, malgré ses ennuis judiciaires.

Cette assemblée générale consacrée à une affaire qui empoisonne la vie politique genevoise depuis des mois promet d'être tendue. Quelque 600 membres du PLR genevois devraient y participer. Le magistrat pourra à l'issue de ce rendez-vous compter ses soutiens au sein de la base du parti.

C'est la première fois, depuis la demande de la levée d'immunité de Pierre Maudet, à la fin du mois d'août dernier, que les membres du PLR Genève se réunissent pour évoquer ce séjour controversé aux Emirats qui a valu au conseiller d'Etat d'être prévenu d'acceptation d'un avantage par la justice genevoise.

Cette assemblée a été convoquée à la demande des partisans de Pierre Maudet, qui demandaient que les militants puissent donner leur avis sur ce dossier. La direction du parti, de son côté, a déjà tranché la question. Elle a demandé au magistrat de prendre ses responsabilités et de démissionner du gouvernement genevois.

Pierre Maudet ne joue toutefois pas sa tête mardi soir. Même si la base le désavoue, personne ne peut l'obliger à quitter ses fonctions. Cette décision lui appartient. Même ses collègues de l'exécutif n'ont aucun pouvoir pour le contraindre à abandonner la partie.