Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Avortement: l'UDC Genève préconise la liberté de vote et Vaud dit non

L'initiative fédérale "Financer l'avortement est une affaire privée" est clairement rejetée par la section vaudoise de l'UDC, alors que son homologue genevoise laissera la liberté de vote le 9 février prochain.

09 déc. 2013, 16:05
L'UDC Vaud (ici André Bugnon à gauche) dit non et Genève prône la liberté de vote à propos de l'initiative fédérale "Financer l'avortement est une affaire privée", qui sera soumise au peuple le 9 février.

L'UDC Vaud dit non et Genève prône la liberté de vote à propos de l'initiative fédérale "Financer l'avortement est une affaire privée", qui sera soumise au peuple le 9 février. Les deux sections cantonales se distancient sur ce point du parti national, qui soutient le texte.

L'objectif de l'initiative est de supprimer l'avortement du catalogue des prestations remboursées par l'assurance maladie de base. Lors de son congrès de Chavornay, l'UDC Vaud a dit non par 73 voix contre 24 et 20 abstentions, a annoncé lundi le parti.

Sur les deux autres objets fédéraux soumis à votation le 9 février, les deux sections cantonales adoptent la même position que l'UDC au niveau national. Elles recommandent ainsi le refus du règlement du financement et de l'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF) et apportent leur soutien à l'initiative populaire "Contre l'immigration de masse".

Votre publicité ici avec IMPACT_medias