Bhoutan: les HUG offrent du matériel informatique à un hôpital de Thimphou

Le HUG exporte son savoir-faire. Une équipe des Hôpitaux genevois est allé installé un réseau d'imagerie médicale à l'hôpital de Thimphou au Bhoutan.

23 nov. 2015, 15:44
/ Màj. le 24 nov. 2015 à 11:15
Au deuxième plan, Nicolas Roduit, analyste en informatique aux HUG et le Professeur Ratib, chef du service de médecine nucléaire des HUG.

Une équipe des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a installé, début novembre, un réseau d'imagerie médicale à l'hôpital principal de Thimphou, capitale du Bhoutan. Ce réseau, développé aux HUG, permet une diffusion et une interprétation optimale des images.
Cet hôpital disposait déjà d'un plateau radiologique moderne et de professionnels compétents formés en Inde et aux Etats-Unis, ont indiqué lundi les HUG.

Lors d'une visite pendant des vacances, le professeur Osman Ratib, médecin-chef du service de médecine nucléaire et imagerie moléculaire des HUG, a constaté que l'hôpital n'avait toutefois pas de structure informatique ad hoc.
Un financement de la Fondation OsiriX a permis d'offrir le programme et le matériel pour gérer les examens antérieurs et le suivi des patients. Cette structure informatique, qui a coûté moins de 10'000 francs, est une déclinaison d'un logiciel open source existant, a expliqué à l'ats le professeur Osman Ratib.

Avant d'être mis à disposition des médecins de l'hôpital, le système a été baptisé par les moines bouddhistes au cours d'une cérémonie officielle. A terme, il est prévu de développer le projet pour connecter les systèmes de radiologie d'autres hôpitaux du Bhoutan.