Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Bilan 2012 positif des douanes genevoises

Les douaniers genevois ont constaté davantage d'infractions l'an passé qu'en 2011. Ils ont également vu un plus grand nombre de requérants d'asile s'enregistrer à la frontière.

19 mars 2013, 14:54
Le Système d'information Schengen porte ses fruits: sur les 2325 arrestations, 868 ont été réalisées dans le cadre de cet échange d'informations.

L'arrondissement Genève des douanes tire un bilan positif de ses activités en 2012. Criminalité transfrontalière, immigration illégale, trafic de stupéfiants: les infractions enregistrées l'an dernier sont en augmentation par rapport à celles recensées en 2011.

En matière de criminalité transfrontalière, les gardes-frontière genevois ont arrêté 2325 personnes recherchées en 2012, contre 1738 l'année précédente, soit une hausse de 34%. Ils ont mis la main sur 156 véhicules (+15%) et 290 objets (+120%) recherchés. Par ailleurs, 107 demandeurs d'asile se sont annoncés en 2012 lors des contrôles douaniers (+123%).
 
"Une bonne répartition des effectifs sur le terrain et le ciblage lors des contrôles ont donné des résultats significatifs", a souligné mardi devant les médias Claude Meylan, commandant de la région gardes-frontière VI. Et de préciser que le Système d'information Schengen porte ses fruits: sur les 2325 arrestations, 868 ont été réalisées dans le cadre de cet échange d'informations.
 
Morue séchée et jus d'orange
 
La lutte contre les stupéfiants a aussi donné de bons résultats. En 2012, les saisies de cocaïne par les douanes ont augmenté de 72% pour atteindre 63,8 kilos, dont 41,8 kg à Genève Aéroport. Une mule avait même ingéré 123 ovules, soit 1450 kg. "Un record", selon M.Meylan. Les 299 radiographies effectuées l'an passé ont permis de découvrir 66 cas, soit deux fois plus qu'en 2011.
 
Les trafiquants de cocaïne ont aussi eu recours à d'autres astuces pour faire entrer leur marchandise en Suisse. A la douane de Thônex-Vallard, 1,1 kg a été trouvé dans un paquet de morue séchée et 750 grammes dans des briques de jus d'orange. Et grâce au flair de leur chien, les gardes-frontière de Bardonnex ont découvert 6,8 kg de cocaïne dans une roue de secours.
 
D'autres quantités importantes de drogues ont été saisies: 821 kg de khat, essentiellement au fret de Genève Aéroport, et 51,6 kg de marijuana, dont 50 kg cachés dans un véhicule commercial provenant des Pays-Bas et transportant des décorations de Noël. Les gardes-frontière ont aussi découvert 17 kg de haschich, 3,9 kg d'héroïne, 3 litres de GBL (la drogue du violeur) et 142 plants de chanvre.
 
Fraudes à la TVA
 
En Suisse romande, le dédouanement du trafic commercial a rapporté 1,25 milliard de francs. Le directeur du 3e arrondissement des douanes Jérôme Coquoz note une hausse des fraudes à la TVA par des entreprises de construction étrangères. En 2012, 25 enquêtes ont été ouvertes pour plus de 600'000 francs de TVA réclamée, contre 15 en 2011. "Ce phénomène fausse la concurrence", a-t-il relevé.
 
En matière de contrebande organisée, 109 enquêtes ont été ouvertes pour des fraudes importantes à la redevance, contre 96 en 2011. "En Suisse romande, ces réseaux proviennent souvent des milieux portugais ou maghrébins. Ils passent par des postes frontières non gardés et ne respectent pas les prescriptions sanitaires", a expliqué M.Coquoz.
 
Le nombre de violations de la loi sur les denrées alimentaires a toutefois connu une baisse avec douze cas découverts par les inspections des douanes, contre 19 en 2011. Et après une forte hausse des saisies d'objets piratés ou contrefaits les deux années précédentes, 2012 a enregistré une baisse de 30%. "Les campagnes se multiplient et les gens sont plus sensibles", a analysé M.Coquoz.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias