Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Genève détient toujours le taux de chômage le plus élevé

Le taux de chômage dans le canton de Genève reste le plus élevé en Suisse avec 5,5 % en juillet.

25 août 2015, 16:16
Malgré une hausse de 0,5% de son taux de chômage en décembre, le canton de Neuchâtel reste derrière le Valais, qui a connu un bond à 5,8%.

Genève détient toujours la palme du taux de chômage le plus élevé, avec 5,5%, en hausse de 0,1 point entre juin et juillet. Le nombre de chômeurs dans ce canton se montait le mois dernier à 12'802 personnes, soit 92 de plus qu'au mois de juin.

Le Valais fait partie des cantons qui enregistrent la plus forte baisse en juillet, soit 0,2 point, selon les chiffres diffusés vendredi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Son coefficient atteint ainsi 3,4%. Le nombre de chômeurs valaisans s'est élevé à 5528 personnes en juillet, soit 251 de moins que le mois précédent.

Le Jura est au contraire le canton qui a connu la hausse la plus marquée, soit +0,2 point. Son taux se situe à 4%. Le nombre de chômeurs s'est porté à 1413 (+54). Le canton de Vaud affiche un recul de 0,1 point, pour un taux de 4,7%. Il compte 17'667 personnes, en baisse de 99.

Fribourg (2,7%) et Neuchâtel (5,2%) ont tous deux connu une hausse de 0,1 point. A Fribourg, qui est le seul canton romand où le coefficient est en dessous de la moyenne suisse de 3,1%, le nombre de chômeurs a crû de 152 pour se porter à 4188. A Neuchâtel, qui détient le 2e taux le plus élevé de Suisse derrière Genève, l'effectif a augmenté de 123 unités, pour un total de 4648.

Dans le canton de Berne, le taux est resté stable à 2,4%, tout comme à Zurich avec un coefficient de 3,4%. Le Tessin est aussi resté stable le mois dernier, à 3,3%. Uri, qui a vu son taux reculer de 0,2 point en juillet, détient la palme cantonale du chômage le plus bas avec 0,7%.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias