Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Genève: l'extension du Musée d'art et d'histoire sera tout de même possible

Le Tribunal administratif de première instance de Genève a rejeté le recours d'Action patrimoine vivant et Patrimoine Suisse Genève. Les deux associations s'étaient opposées au projet d'extension du Musée d'art et d'histoire de Genève.

06 mai 2014, 15:12
Action patrimoine vivant et Patrimoine Suisse Genève, les deux associations qui s'opposent au dernier projet d'extension du Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH), ont perdu une manche devant la justice genevoise.

Action patrimoine vivant et Patrimoine Suisse Genève, les deux associations qui s'opposent au dernier projet d'extension du Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH) de l'architecte Jean Nouvel, ont perdu une manche devant la justice genevoise. Le Tribunal administratif de première instance a rejeté leur recours.

Cette décision, révélée lundi par "Le Temps" et la "Tribune de Genève" sur leur site internet, a été confirmée par Patrimoine Suisse Genève. Les opposants à l'agrandissement du MAH estimaient que le projet retenu violait la loi sur les constructions et les installations diverses (LCI).

Le projet d'extension du MAH prévoit notamment d'utiliser l'espace offert par la cour intérieure du bâtiment. Celle-ci doit être recouverte d'une toiture munie de larges verrières. Des mezzanines seraient suspendues à cette grande toiture. La solution permettrait de dégager entièrement la principale façade de la cour.

Le projet d'extension et de rénovation du MAH est actuellement entre les mains du Conseil municipal de la Ville de Genève. Le coût des travaux est évalué à 139 millions de francs. Les recourants ont 30 jours pour contester la décision de première instance devant la Chambre administrative de la Cour de justice.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias