Genève: le MCG prêt a se conformer aux règles du Conseil d'Etat en cas d'élection

S'il est élu au Conseil d'Etat genevois au second tour, le MCG Eric Stauffer se conformera aux règles en vigueur.

08 oct. 2013, 10:36
Jouant un rôle d'opposition au Grand Conseil, le MCG Eric Stauffer se conformera aux règles du jeu au Conseil d'Etat s'il est élu au second tour.

Jouant un rôle d'opposition au Grand Conseil, le MCG Eric Stauffer se conformera aux règles du jeu au Conseil d'Etat s'il est élu au second tour, indique-t-il mardi dans un entretien au "Temps". Pour lui, le MCG doit enfin prouver qu'il est capable de gouverner.

Le fondateur du MCG compte sur les voix de l'UDC pour être élu le 10 novembre et lance un appel aux électeurs de droite. Et même si seul son colistier Mauro Poggia - "plus respectueux des institutions, plus policé" que lui - devait être élu, "l'essentiel est qu'il y en ait au moins un". "Si nous entrons au Conseil d'Etat, dans cent ans on parlera encore du MCG", déclare-t-il.

Alors que M. Poggia serait à sa place à la Santé et au Social, M. Stauffer préférerait la Sécurité, l'Emploi et l'Economie. "La Mobilité serait un challenge, mais je suis prêt à faire face à quelques manifs de cyclistes", relève-t-il. Il estime qu'il faut redonner une vraie priorité aux axes de transit cantonaux, afin que leurs points de sortie ne soient pas bloqués par des feux.

En matière de logement, il note qu'"il n'y a plus de visionnaire ayant le courage de son action" au gouvernement. Plutôt que d'agir par doses homéopathiques, le magistrat d'Onex depuis deux ans propose d'aider les communes à refaire une ville, en s'inspirant notamment de la Cité-Nouvelle, construite en 1960 sur sa commune.

Et concernant la préférence cantonale, Eric Stauffer précise que le MCG est "pour accorder la priorité absolue, mais pas exclusive, aux résidents genevois". "Nous n'acceptons pas que l'Etat privilégie la main-d'oeuvre frontalière, comme l'a fait la Fondation des parkings". Selon lui, Genève devrait investir pour former des chômeurs dans le secteur des soins infirmiers.