Réservé aux abonnés

Injures, contraintes et voies de fait

Les cas de violence domestique sont en augmentation.

30 sept. 2014, 00:01
data_art_8432717.jpg

A Genève, les infractions pour violences domestiques ont augmenté de 12,2% en 2013, par rapport à l'année précédente, alors que le nombre total d'infractions au Code pénal suisse a baissé de 10,9%. Cette hausse est la première depuis la mise en place de la statistique policière en 2009.

La proportion d'habitants du canton victimes ou auteurs de violences est passée de 1 à 1,2% l'an dernier, ont indiqué lundi les départements de la sécurité et de l'économie (DSE) et présidentiel (PRE). Ce taux ne tient compte que des données des quinze institutions membres de l'observatoire genevois des violen...