Pierre Maudet ne veut pas comparer Genève à Bruxelles

Pierre Maudet, le Chef du département de sécurité et de l'économie du canton estime que Genève n'est pas dans le cas de figure de Bruxelles, au lendemain de l'annonce par la Confédération de la présence de plusieurs suspects liés aux attentats de Paris.

11 déc. 2015, 06:52
Le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet en charge de la sécurité estime que la situation de Genève n'est pas comparable à celle de Bruxelles au lendemain des attentats de Paris.

Malgré l'important dispositif policier déployé jeudi et le relèvement de son niveau d'alerte terroriste, Genève n'est "pas dans le cas de figure de Bruxelles", assure dans Le Temps le chef du Département de la sécurité et de l'économie (DSE) Pierre Maudet. "On ne peut pas dire qu'un attentat a été déjoué ici aujourd'hui."

"Le niveau de la menace est effectivement monté d'un cran depuis que la Confédération nous a transmis des informations sur la présence de plusieurs suspects sérieux à Genève", explique le conseiller d'Etat dans une interview au quotidien lémanique. "Cette élévation du degré de vigilance nous a obligés à communiquer les raisons du déploiement visible de policiers", ajoute-t-il.

Le dispositif de sécurité mis en place "sera reconduit tant que cette menace plus précise n'aura pas disparu", poursuit Pierre Maudet. Interrogé sur d'éventuelles interpellations en lien avec les informations reçues de Berne, l'élu ne commente pas: "cette question relève du Ministère public, je ne peux dès lors pas me prononcer".