Réservé aux abonnés

Réduction de peine pour des assassins diaboliques

18 janv. 2013, 00:01

Le couple qui avait assassiné en 2007 à Genève une jeune femme enceinte de 20 ans échappe à la prison à vie. La Chambre pénale d'appel et de révision a condamné jeudi l'homme de 30 ans et la femme de 32 ans à chacun vingt ans de réclusion.

Le Tribunal fédéral (TF) avait annulé en octobre la condamnation à perpétuité. Il estimait que le jugement de la Chambre d'appel, qui confirmait la condamnation du Tribunal criminel, était insuffisamment motivé au vu de la lourde peine prononcée à l'encontre des deux assassins, également reconnus coupables d'interruption de grossesse et d'atteinte à la paix...