Vol d’une montre au SIHH: policier hors de cause

Il y a un an, le Salon international de la haute horlogerie (SIHH) de Genève avait été victime d’un vol d’une montre. Un policier genevois avait été soupçonné dans cette affaire. Il a été mis hors de cause. Le Ministère public genevois l’a informé de son intention de classer la procédure.

18 janv. 2019, 13:53
Un vol avait eu lieu lors du Salon international de la haute horlogerie, l'an dernier (photo d'illustration).

Cette décision du Parquet, révélée par la «Tribune de Genève» et «20 minutes», a été confirmée vendredi à Keystone-ATS par l’avocat du policier Robert Assaël. Selon les deux journaux, l’agent demandera une indemnité pour tort moral de 50 000 francs. Il avait été placé en détention provisoire pendant plusieurs jours.