Réservé aux abonnés

La bonne énergie des citadins

Citadins et banlieusards n’affichent pas le même bilan carbone dans leurs déplacements.

07 déc. 2015, 23:33
/ Màj. le 08 déc. 2015 à 00:01
Lausanne, mercredi , centre de police de la Blécherette, Centre de commande de l'autoroute A1, 50 ans de l'autoroute A1, panneaux de signalisation entre Ecublens et Morges, à proximité de la gare de triage CFF, photos Cédric Sandoz

ats

info@lacote.ch

Les citadins s’échappent à coup de milliers de kilomètres durant leurs loisirs. Or, en dépit des kilomètres parcourus, leur bilan carbone reste inférieur à celui des habitants des zones périurbaines.

Selon le sens commun, les habitants des centres-villes devraient avoir un besoin impérieux de s’échapper. Les statistiques montrent qu’ils multiplient les kilomètres durant leurs loisirs, parcourant souvent des distances bien supérieures à celles des habitants des banlieues.

Une recherche de l’EPFL montre qu’en dépit des kilomètres parcourus, leur bilan carbone reste inférieur à cel...