Réservé aux abonnés

La loi sur la mendicité pourra entrer en vigueur

Par 4 voix contre 1, la Cour constitutionnelle a rejeté hier une requête demandant l’annulation de cette loi.
11 mai 2017, 00:29
Une mendiante demande de l'argent aux passants alors que des militants du parti Solidarites Vaud recoltent des signatures dans la rue pour lancer le referendum contre l'interdiction de la mendicite dans le canton de Vaud, ce mercredi, 26 octobre 2016, a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SCHWEIZ WAADT REFERENDUM BETTELVERBOT

S’ils n’ont pas encore pris formellement leur décision, les défenseurs des mendiants sont prêts à continuer jusqu’au Tribunal fédéral, a déclaré hier l’avocat Xavier Rubli à l’issue de l’audience de délibération. La requête émanait d’un groupe de mendiants suisses et roms.

Courte majorité

Le Parlement vaudois a accepté fin septembre à une courte majorité une initiative législative de l’UDC réclamant une interdiction de la mendicité sur tout le territoire cantonal. Un comité d’associations et de partis de gauche a lancé un référendum contre cette loi, mais il n’a pas abouti.

En parallèle, la démar...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois