Réservé aux abonnés

La qualité de l’air améliorée à l’horizon 2030

Des objectifs définis pour que l’air urbain soit plus... respirable.
19 janv. 2016, 00:00
Les fumees s'echappent des cheminees sur les toits de la ville, ce lundi 18 janvier 2016 a Geneve. Le gouvernement genevois entend mettre en place une veritable strategie pour ameliorer la qualite de l'air dans le canton. Des objectifs chiffres de diminution des emissions polluantes ont ete fixes. D'ici a 2030, Geneve vise une reduction de 50 pourcent des emissions d'oxydes d'azote et de 18 pourcent des particules fines, a explique lundi devant la presse le conseiller d'Etat Luc Barthassat. Pour parvenir a ces resultats, plusieurs pistes ont ete evoquees, mais aucune decision n'a pour l'instant ete prise. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ GENF LUFTQUALITAET STRATEGIE

Le gouvernement genevois entend mettre en place une véritable stratégie pour améliorer la qualité de l’air dans le canton. Des objectifs chiffrés de diminution des émissions polluantes ont été fixés.

D’ici à 2030, Genève vise une réduction de 50% des émissions d’oxydes d’azote et de 18% des particules fines, a expliqué lundi devant la presse le conseiller d’Etat Luc Barthassat. Pour parvenir à ces résultats, plusieurs pistes ont été évoquées, mais aucune décision n’a pour l’instant été prise.

Le défi est de taille. A Genève, la concentration de polluants dans l’air stagne depuis dix ans. Les val...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois