Réservé aux abonnés

La reconstruction ménage bien des surprises

24 nov. 2015, 23:42
/ Màj. le 25 nov. 2015 à 00:01

La reconstruction du Parlement vaudois coûte plus cher que prévu. Le gouvernement doit demander un crédit additionnel de 2,3 millions de francs pour cause de «complexité imprévisible.»

Les contraintes du chantier sont multiples. Elles prolongent les délais du gros œuvre de plusieurs mois, indiquait hier le canton. Les retards seront cependant «absorbés» ce qui permet au conseiller d’Etat Pascal Broulis de confirmer la mise en service du bâtiment pour le premier semestre 2017, note le communiqué.

Au total 2,3 millions sont demandés pour la consolidation d’une fresque, l’approf...