Réservé aux abonnés

L’aéroport fait la leçon contre la radicalisation

08 juin 2017, 00:08

Depuis le début de l’année, le personnel s’occupant de la sécurité à l’aéroport de Genève suit des cours de sensibilisation à la question de la radicalisation. Environ 800 personnes sont concernées. A terme, les cours devraient être donnés à tous les employés du site.

L’information, révélée hier par «Le Temps», a été confirmée par le porte-parole de Genève Aéroport, Bertrand Stämpfli. L’idée est de détecter les signes de radicalisation, de les identifier. Claudio Recupero, un historien qui s’est penché sur la radicalisation en prison, pilote le programme.

Le but de cette sensibilisation est aus...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois