Réservé aux abonnés

Les profs veulent un retour en arrière

07 mars 2017, 23:28
/ Màj. le 08 mars 2017 à 00:01

La loi sur l’enseignement obligatoire (LEO) fait encore parler d’elle dans le canton de Vaud. Selon un sondage mené auprès d’enseignants, 80% des 1121 participants souhaitent la réintroduction d’une troisième voie. Une piste qui ne résoudrait rien, selon le syndicat SUD.

Mais pourquoi cette démarche? «Pour donner la voix aux enseignants. Mais aussi pour prouver qu’il est possible de les sonder, ce qui n’a pas été fait depuis l’introduction de cette loi il y a trois ans». A l’origine du sondage, Christine Renaudin, enseignante auxiliaire, ne manquait pas de détermination hier devant la...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois