A Echichens, La Cité Radieuse prépare son avenir

Cinquantenaire, l’institution qui accueille des personnes adultes en situation de handicap, offrira des bâtiments neufs dès 2020. Pour un investissement de 11 millions.

17 déc. 2018, 10:58
Une idée des futurs volumes des nouveaux bâtiments.

La Cité Radieuse qui célébrait l’an dernier ses 50 ans, se tourne résolument vers l’avenir. La fondation, qui accueille des personnes adultes en situation de handicap physique, doit moderniser et mettre aux normes ses infrastructures vieillissantes. Elle soumet actuellement à enquête public un projet en ce sens. 

L’objectif est de démolir le bâtiment où se trouve actuellement la cafétéria. Un nouvel édifice, plus grand, sera construit avec, en sous-sol un étage pour la technique et le stockage, au rez, le restaurant agrandi et au-dessus deux étages d’hébergement. Un nouveau quai d’embarquement à l’abri des intempéries sera également aménagé pour les bénéficiaires en fauteuils roulants qui utilisent les minibus de transport Les nouveaux logements accueilleront les résidents des quatre villas les plus vétustes du site. 

Financement cantonal à 80%

Le projet est estimé à 11 millions de francs. L’Etat de Vaud couvrira 80% de ce montant, pour autant que la Fondation Cité Radieuse apporte les 20% restants. Un appel aux dons est actuellement en cours pour financer ces besoins de fonds propres.

«Le chantier devrait débuter en août 2019, pour une durée de 18 mois, soit jusqu’au 31 décembre 2020», indique Joseph Jacquérioz, directeur de la Cité Radieuse.

Actuellement, le site est constitué de 14 maisons offrant 58 places d’hébergement. Les infrastructures doivent être rénovées aux deux tiers.
Dans un second temps, les quatre villas seront démolies et remplacées par deux nouveaux bâtiments. L’objectif est de pouvoir accueillir 72 résidents d’ici 2025.