Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

A Gollion, ils ont les mains dans le cambouis et la tête en mission

La nouvelle base opérationnelle du Service de la protection de la population a été inaugurée lundi. Elle servira tant à la Protection civile vaudoise qu’à l’Etat-major cantonal de conduite.

10 févr. 2020, 17:15
Denis Froidevaux, chef du Service de la sécurité civile et militaire, Béatrice Métraux, conseillère d'Etat, Grégory Favre, chef du Détachement cantonal de la protection civile vaudoise, Pascal Broulis, conseiller d'Etat, et Emmanuel Ventura, architecte cantonal, ont inauguré la nouvelle base opérationnelle, lundi à Gollion.

Il y a quelques mois encore, ils devaient se contenter de tentes ouvertes aux quatre vents. Une structure provisoire et peu adaptée aux missions qu’ils sont amenés à relever. Désormais, la Protection civile vaudoise et l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC) disposent d’un hangar flambant neuf, sur le site du Centre de compétence de la protection de la population (CCPP) à Gollion. Le bâtiment a été inauguré lundi, en présence d’un parterre de personnalités vaudoises.

Un bâtiment à 4 millions

Le nouvel édifice constitue un enjeu majeur pour la direction du Service de la sécurité civile et militaire (SSCM). «Je n’ai mis ni cravate ni costard car nous sommes dans une base opérationnelle où on met les mains dans le cambouis», a insisté Denis Froidevaux.

Le nouveau bâtiment inauguré lundi. (Photo: Sigfredo Haro)

Le chef du SSCM a souligné que le bâtiment représentait bien plus qu’un simple hangar destiné à parquer...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias