A Morges, les dessins de presse sont à la rue et c’est un succès

Privée de toit, la rétrospective de la Maison du dessin de presse a investi la Grand-Rue de La Coquette. Et le public en redemande. L’exposition est prolongée.

02 févr. 2021, 16:43
L'escapade au marché de Morges peut s'apparenter à une visite au musée.

A Morges, la balade en ville ou au marché ressemble à une visite au musée. En fin d’année dernière, la Maison du dessin de presse avait décidé d’organiser sa rétrospective 2020 non pas à l’intérieur, mais bien hors les murs, puisque les lieux cultures ont dû une nouvelle fois fermer en raison de la crise sanitaire. Et l’idée a séduit de nombreux visiteurs de passage.

«Nous avons ainsi reçu plusieurs messages témoignant de l’enthousiasme et du plaisir de pouvoir ‘‘sourire sous le masque sans risque’’», rapporte la Maison du dessin de presse, ce mardi, dans un communiqué.

Aussi, l’institution morgienne a-t-elle décidé de prolonger l’exposition jusqu’au 28 février, soit la date prévue pour l’éventuelle réouverture des lieux culturels. Tout au long de la Grand-Rue, on retrouve ainsi près de 130 œuvres de trente dessinateurs exposées sur les candélabres. Une action qui permet de «diffuser la culture et le dessin de presse au-delà de ses initiés».

La Maison du dessin de presse prépare, à l’intérieur, sa nouvelle exposition, «Willis from Tunis, 10 ans de printemps arabe toutes griffes dehors». Ouverture le 19 mars, si la crise sanitaire le veut bien…